L’hiver est arrivé et il est temps de commencer à chauffer votre habitation. Si vous envisagez de vous chauffer au bois, voici quelques éléments à connaître préalablement avant d’investir. En France, le bois séduit de plus en plus de foyers souhaitant se chauffer différemment. Face à la hausse du coût des combustibles, le chauffage bois Vernon s’avère un investissement économique, mais vous devez planifier à l’avance et faire de bons choix.

Vous devez avoir une quantité suffisante de bois propre et sec pour votre poêle

Parmi les meilleurs arbres à récolter pour le bois de chauffage, citons :

  • L’érable à sucre et l’érable rouge,
  • Le hickory,
  • Le hêtre,
  • Le charme (bois de fer),
  • Les chênes.

Ces essences de bois dur vous donnent le meilleur retour en brûlant plus longtemps et en produisant beaucoup de chaleur. Faites des recherches pour trouver celles disponibles dans votre région. De plus, un lot de bois peut produire de 1 à 2 cordes de bois de chauffage par acre chaque année. Vous pouvez également récupérer du bois issu des services d’élagage d’arbres, des déchetteries de jardin ou des dégâts causés par les tempêtes.

Vous devez prévoir un bon stockage du bois

Avant toute acquisition de chauffage bois Vernon, il est essentiel de disposer d’un espace pour le stockage du bois. Celui-ci a besoin d’une bonne circulation d’air. Pour cela, vous devez opter pour un abri sans côtés ni rangées avec des bâches. De plus, il convient d’éviter tout contact avec le sol.

Se chauffer avec un poêle à bois requiert du travail

Il faut penser au temps requis pour le découpage et le fendage du bois destiné au chauffage bois Vernon. En coupant une ou deux cordes de bois, en les divisant puis en les entassant, vous aurez une journée entière à disposition.

Si vous avez des problèmes de dos ou d’autres problèmes de santé, il serait bon d’acheter votre bois à un bûcheron. En outre, il faut veiller à l’entretien du feu. Dans la plupart des cas, les brûleurs à bois ont besoin d’être entretenus toutes les 6 à 8 heures, voire plus.

Le chauffage au bois pose certains risques

Assurez-vous que l’assurance de votre maison vous couvre et quelles sont les restrictions qu’elle impose au chauffage bois Vernon. Nettoyez votre ramonage chaque année et vérifiez l’absence de problèmes. Une mauvaise ventilation peut entraîner une accumulation de monoxyde de carbone qui peut être mortelle. Par conséquent, un détecteur de monoxyde de carbone est nécessaire pour les maisons équipées d’appareils à combustion.