Ajouter une nouvelle pièce de vie à votre maison, redistribuer votre intérieur, aménager une cuisine d’été ou encore ouvrir sa maison sur l’extérieur… C’est désormais possible grâce à l’extension maison Rennes ! Toutefois et pour mener à bien votre projet, il est judicieux de respecter quelques règles, et ce, quel que soit le type d’extension envisagé : extension en surélévation, extension latérale ou extension en excavation.

Ensemble, faisons le point !

Définir un budget précis

Selon le type de l’extension choisie, la surface de votre bâti et les matériaux utilisés, le montant de votre investissement peut être plus ou moins important. Avant de commencer les travaux, il est donc très important de définir un budget bien précis et réaliste pour éviter les mauvaises surprises.

Si vous avez un budget serré, il est toujours possible de créer une extension maison Rennes. Oui, mais comment ? Vous pouvez opter pour la mise en place d’une véranda ou encore pour l’aménagement de vos combles qui seront moins coûteux par rapport à une extension en dur.

Réaliser une étude de sol

Si votre maison est déjà construite, cela ne signifie pas que votre terrain est constructible dans sa globalité. Il est donc très important de réaliser une étude de sol et de bien cerner les contraintes de votre terrain avant de commencer les travaux. En effet, cette étude est indispensable pour vous assurer une extension stable et un projet pérenne.

Mais pas que ! Réaliser une étude de sol vous permet également de vous éclairer sur la résistance de votre structure, la solidité des fondations, ainsi que sur le niveau de luminosité prévu pour vos nouvelles pièces de vie ou encore l’étanchéité du soleil. Pour partir du bon pied, vous pouvez solliciter l’expertise d’un spécialiste en extension maison Rennes.

Accomplir les démarches administratives

En fonction des travaux prévus et de la superficie de votre agrandissement, de multiples démarches administratives doivent être réalisées, à savoir :

  • Déposer une déclaration préalable de travaux si votre maison est située dans dans une zone urbaine avec PLU ou encore si la surface de votre extension est comprise entre 5 et 40 m²,
  • Faire une demande de permis de construire auprès de la mairie si votre agrandissement dépasse 40 m²,
  • Recourir à un architecte si votre extension dépasse 170 m².

Gardez bien à l’esprit que vous ne pouvez pas commencer vos travaux avant d’avoir ces autorisations, sinon vous risquez de recevoir des sanctions assez lourdes. Faites-vous accompagner d’un professionnel en extension maison Rennes pour mener à bien votre projet.

Harmoniser l’extension avec l’existant

Réaliser des travaux d’agrandissement ne signifie pas avoir une construction indépendante de celle déjà présente. En effet, quelle que soit la nature de votre extension, il faut bien avoir une certaine harmonie entre les anciennes et les nouvelles pièces, tant au niveau d’esthétisme que d’architecture.

Bien entendu, votre extension doit être rattachée à l’ensemble de votre maison d’une façon logique et cohérente. Par exemple, si vous rattachez une pièce supplémentaire à votre chambre parentale, il est plus judicieux d’y faire un coin bureau ou encore une salle de bains plutôt qu’une cuisine.

Un conseil supplémentaire :

Quelle que soit l’ampleur et/ou la nature des travaux, misez sur des matériaux de qualité qui sauront améliorer votre confort thermique et acoustique et augmenter la valeur de votre habitation. Entourez-vous de professionnels spécialisés en extension maison Rennes pour des résultats à l’image de vos envies.

 

3,2,1… Les travaux commencent !