L’installation électrique est un élément indispensable dans chaque habitation. En effet, elle permet d’alimenter en électricité les points lumineux, ainsi que les différents appareils électriques. Mais, sa réalisation doit respecter certaines règles pour votre confort et votre sécurité. Pour ce faire, cet article présente quelques éléments à savoir par l’électricien à Le Mans pour une installation électrique réussie.

C’est quoi une installation électrique ?

La fonction principale d’une installation électrique est de distribuer l’électricité dans un logement grâce à un dispositif de comptage relié au réseau public de distribution d’électricité.

Pour sa conception et sa réalisation, elle doit être sous la responsabilité du propriétaire du logement. Et il est important de respecter les règles strictes décrites dans la norme NF C 15-100 pour votre confort et votre sécurité.

Cette norme exige notamment qu’une installation électrique comporte certains éléments. Comme le disjoncteur, la prise de terre et un tableau de distribution équipé d’un disjoncteur.

Selon l’électricien à Le Mans, une installation électrique peut s’appliquer à tous les types de bâtiments (résidentiels, industriels, commerciaux…). Et pour être aux normes, elle doit respecter certaines préconisations mises à jour.

Quels sont les différents éléments d’une installation électrique ?

Toute installation électrique se compose de différents éléments destinés à permettre de transmettre en toute sécurité l’énergie du réseau public à chaque appareil électrique de la maison.

Le dispositif de comptage

Le dispositif de comptage est la porte d’entrée de l’électricité dans votre installation intérieure. Ce dispositif se situe à l’extrémité du réseau public de distribution. Il permet au gestionnaire de mesurer la quantité d’électricité consommée sur une période donnée.

Selon l’électricien à Le Mans, il est strictement interdit d’intervenir soi-même sur le compteur électrique. Par exemple, changer son emplacement lors de la rénovation de votre installation électrique. Pour ce faire, il est toujours conseillé de faire une demande auprès du gestionnaire du réseau public d’électricité.

Le disjoncteur de branchement

Le disjoncteur se situe entre le compteur électrique et le tableau de distribution électrique. Sa fonction est de protéger l’ensemble de votre installation en cas de surcharge ou de court-circuit. Et en cas de nécessité, il coupe manuellement l’alimentation générale.

Selon l’électricien à Le Mans, vous pouvez choisir le disjoncteur général monophasé ou triphasé, et ce, en fonction de la puissance de raccordement. Pour son installation, il est important de la confier à un électricien professionnel.

La mise à la terre

Le conducteur principal de mise à la terre est relié à une barrette de mise à la terre fixée au panneau électrique. L’objectif principal de la barrette de terre est de mettre à la terre indépendamment chaque circuit de l’installation électrique. Donc, la mise à la terre d’une installation électrique constitue un chemin vers la terre pour permettre l’évacuation d’un courant de fuite accidentel et éviter tout risque d’électrocution.

Selon l’électricien à Le Mans, la mise à la terre doit se faire par une liaison équipotentielle principale le long d’une canalisation métallique ou d’un élément métallique de la construction du bâtiment, à laquelle s’ajoute une liaison équipotentielle supplémentaire pour la salle de bains.

Le tableau électrique

Le tableau électrique est le point de départ et d’arrivée de tous les circuits électriques d’une maison. Ce dernier relié au disjoncteur principal, et sa fonction est de distribuer le courant dans chaque pièce de la maison en fonction des besoins. Le tableau électrique contient un ou plusieurs interrupteurs différentiels et autant de disjoncteurs différentiels dont l’installation est équipée.

Selon l’électricien à Le Mans,  les interrupteurs différentiels et les disjoncteurs différentiels permettent de se protéger d’une surcharge ou d’un court-circuit, ainsi que des chocs électriques.

Les circuits électriques

Un circuit électrique forme une boucle indépendante du panneau électrique. Chaque circuit alimente en électricité un ou plusieurs appareils. Pour sa composition, celui-ci dispose d’un fil rouge (chargé d’amener le courant) et d’un fil bleu (chargé d’évacuer le surplus vers le réseau public). Et les fils jaune et vert complètent le dispositif.

La section des fils varie en fonction de l’intensité du courant qui est censé circuler dans le circuit. Selon  l’électricien à Le Mans,  plus le courant est élevé, plus les fils doivent être épais.

Les appareils récepteurs

Les appareils récepteurs se placent à l’extrémité des circuits électriques, à l’endroit où l’électricité se consomme. En fonction du type d’appareil raccordé (luminaire, pompe à chaleur, etc.) et de sa consommation électrique, exprimée en watts, le circuit d’alimentation doit s’équiper de fils de section adéquate et d’un disjoncteur différentiel approprié.

Dans le cas où les appareils sont actifs, le récepteur consomme l’électricité et celle-ci se transforme en une autre énergie (cinétique ou thermique) pour produire de la lumière. Par exemple, pour une ampoule électrique, toute l’électricité reçue se transforme en énergie thermique pour produire de la lumière.

Selon l’électricien à Le Mans, il faut noter que lorsqu’un récepteur est inactif, la tension dans le circuit n’est pas nulle.

Pour toute information complémentaire concernant votre installation électrique, n’hésitez pas à contacter un électricien à Le Mans professionnel pour vous accompagner !